Comment faire bouger vos salariés en 5 conseils ?

Faire bouger ses équipes au travail - Activité physique Prévention La Minute PEP'S

Vous le savez, varier les gestes et postures au travail est essentiel pour prévenir les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS).

Une des bases de la prévention est de favoriser le mouvement.

Bouger régulièrement permet d’aider vos salariés à rester productif, assure leur bien-être et lutte contre la sédentarité.

 

Vous avez donc certainement proposé une démarche de prévention en ce sens mais vos salariés ne pensent pas à bouger.

Ils sont pris par leur travail ou les démarches initialement motivantes s’essoufflent.

 

Rassurez-vous, vous n’êtes pas la seule entreprise dans cette situation.

 

 

 

Alors comment mettre en mouvement vos équipes ?

 

 

La Minute PEP’S va vous révéler 5 astuces pour les aider à trouver le déclic pour penser à bouger.

 

 

 

Conseil n°1 : planifier un temps de pauses actives

 

 

pauses actives bouger au travail

 

 

Préparer un planning favorise l’organisation de l’entreprise.

Mais pas seulement.

Instaurez des plages horaires de pauses actives !

Elles permettent à vos équipes de bouger sur un temps entendu.

 

Si certains collaborateurs travaillent seuls, l’idéal est de leur faire intégrer le moment préventif qui leur semble le plus adapté dans leur agenda.

Accompagnez-les pour les sensibiliser au fait que prévoir ce temps est l’assurance de leur bien-être et de leur productivité.

Si plusieurs personnes travaillent à distance, vous pouvez proposer des Visio-conférences actives : une animation derrière l’écran.

 

À l’inverse, si vos équipes peuvent avoir un instant préventif en commun et en présentiel, il est intéressant d’organiser un temps d’échauffement pour préparer le corps à l’activité ou une pause active.

L’intérêt est de créer une dynamique de groupe mais aussi une cohésion d’équipe.

Pour faire perdurer la démarche, il est conseillé de proposer aux plus motivés de devenir référents.

Il faut au minimum deux personnes pour permettre un roulement et varier les exercices.

Pour aller plus loin, vous pouvez faire intervenir un spécialiste qui va vous aider à initier ce type programme.

 

 

Le saviez-vous ? 

Les pauses actives ont fait leurs preuves pour la prévention des TMS derrière un écran. 

Une étude est parue à ce sujet dans le Scandinavian Journal of Work, Environment & Health sur des personnes à risque de douleur du cou et du bas du dos.

 

 

 

 

Conseil n°2 : favoriser la marche pour lutter contre la sédentarité

 

 

Marche activité physique bien-être au travail

 

 

Ah, ce téléphone…

Il nous interrompt régulièrement.

Justement, c’est le moment de se lever pour marcher !

Certaines entreprises organisent même des réunions tout en marchant dehors.

La marche est une activité physique facile.

Vous devez aussi penser à l’importance du mouvement pour aménager vos espaces professionnels.

 

Par exemple, vous pouvez :

 

  • éloigner l’imprimante des bureaux,
  • prévoir les salles de pause à distance des postes de travail.

 

Les quelques pas cumulés vont permettre un temps actif indispensable pour lutter contre la sédentarité.

Comme le dit si bien l’OMS, « pour une meilleure santé chaque mouvement compte ».

 

Le saviez-vous ?

En bonus, marcher favorise la concentration.

C’est le résultat d’une étude de l’université de Standford.

Pas mal, non ?

 

 

 

 

Conseil n°3 : bouger pour que le mouvement entre dans la culture de l’entreprise

 

 

Bouger culture rue santé entreprise

 

 

Nous pensons tous à nous brosser les dents au minimum matin et soir.

Cela fait partie de notre routine et de notre hygiène de vie.

Alors, pourquoi ne pas intégrer le mouvement dans notre quotidien pour prévenir nos douleurs ?

S’agit-il d’un souci culturel ?

Nous a-t-on trop dit que lorsque l’on a mal au dos, il fallait du repos ?

Grave erreur.

Nous le savons, pour anticiper les douleurs il faut bouger.

À l’occasion de mes consultations en entreprise, j’ai pu constater qu‘après un an, des salariés avaient automatisé leurs mouvements préventifs.

 

Il y a trois raisons à cela :

 

  • Leurs managers avaient instauré la liberté de bouger et de faire leurs exercices sur les postes. 
  • Les mouvements préventifs préconisés sont souvent simples, pratiques et rapides à réaliser.
  • Les salariés étaient sensibilisés à l’intérêt des mouvements pour prévenir les douleurs.

 

Le regard des collègues était secondaire par rapport au caractère primordial de prendre soin de soi pour éviter d’avoir mal.

 

À l’heure où beaucoup d’entre-vous s’impliquent pour une démarche Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), il est judicieux d’ouvrir vos portes aux mouvements préventifs.

 

 

 

Conseil n°4 : faire comprendre pourquoi et comment bouger pour aider chaque salarié à devenir l’acteur principal de sa santé

 

 

 

Extension debout prévention lombalgie

 

 

Très souvent, il est difficile d’appliquer des conseils si l’on n’en a pas compris l’intérêt pour soi.

Pour impliquer les salariés dans leur prévention et les aider à penser à réaliser leurs mouvements préventifs ou varier leurs gestes et postures, il faut qu’ils en ressentent un bénéfice.

 

Personnalisez la prévention, répondez à leurs attentes et leurs besoins pour les rendre experts de leur corps.

Ils ont besoin de comprendre quand celui-ci commence à montrer des signes de gêne avant de ressentir de la douleur.

 

L’idée est de faire le bilan des gestes et postures que chaque collaborateur réalise trop au travail et lors de ses activités personnelles.

Ensuite, il faut tenter d’inclure des mouvements qui permettent de les varier et d’augmenter le bien-être tout en vérifiant qu’ils améliorent les amplitudes de leur corps.

Des experts des TMS comme les kinésithérapeutes peuvent intervenir pour guider vos salariés à devenir acteurs de leur santé et valider quels mouvements préventifs sont adaptés pour eux.

 

 

 

 

Conseil n°5 : faire passer à l’action avec des messages de prévention

 

 

Personnaliser la prévention infographie La Minute PEP'S

 

 

Les pense-bêtes, qui ne les utilisent pas dans son quotidien ?

 

Si vous demandez à vos collaborateurs de songer à bouger cela ajoute une tâche supplémentaire à penser lors de la journée de travail.

 

Prévoyez un système de messagerie qui incite à se mettre en mouvement.

Variez au maximum les textes pour les rendre ludiques afin que cela donne envie de les lire.

Écoutez les attentes de vos équipes pour les rendre percutants et utiliser l’intelligence collective.

Vous pouvez aussi revenir à l’essentiel en affichant des messages de prévention dans les espaces de pause ou les lieux de passage.

 

Nous pouvons vous mettre à disposition des affiches avec nos messages PEP’S qui s’appuient sur les dernières recommandations pour rendre vos équipes actrices de leur santé.

 

 

 

Vous venez d’avoir nos 5 conseils pour aider vos salariés à bouger au travail.

Par lequel allez-vous commencer pour mettre du mouvement dans votre entreprise ?

 

 

Demandez des affiches de prévention

Anne-Hélène GOUALOU

Conceptrice de La Minute PEP'S et de son réseau de kinésithérapeutes, j'ai à cœur de vous partager notre vision de la prévention des Troubles Musculo-Squelettiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Si vous y consentez, le responsable du site pourra recueillir des statistiques de visites anonymes pour optimiser la navigation